Les couleurs du Marché Russe (Psah Toul Tom Poung)

Il est le lieu de shopping préféré des touristes et de quelques expatriés qui aiment l’ambiance des marchés d’Asie et les bonnes affaires. Ce marché à l’architecture bien moins fonctionnelle que le Psar Thmey (marché central) a pris son surnom de ‘’Marché Russe’’ dans les années 1980, à l’époque où les principaux étrangers que l’on pouvait croiser, dans Phnom Penh,étaient de nationalité russe.
Moins fonctionnel que le Marché Central, le Marché Russe propose par contre un choix plus varié de souvenirs, de bibelots, de textiles, d’antiquités et de DVD même si ce dernier type de ventes a tendance à disparaître en raison de l’accès plus facile à internet et aux téléchargements de films.
Le Marché Russe est aussi un endroit privilégié pour les magasins d’ONG qui trouvent là une clientèle de touristes sensible au concept du commerce équitable.
Il existe aussi quelques restaurants khmers et occidentaux à petits prix, dans  le marché et aux alentours. Pour ne pas être dépaysé, les chauffeurs de Touk touks et motodops sont aussi pénibles qu’ailleurs.
Depuis peu, quelques magasins d’alimentation du couloir des ‘’500’’ (référence aux numéros des magasins) proposent épices et thés médicinaux en sus des produits traditionnels d’alimentation.

C’est aussi au Marché russe qu’on peut dénicher parfois quelques antiquités remarquables. A l’image du Psar Thmey, il est conseillé de marchander, à moins d’être un habitué.