Déclaration de PSN France par le Président SOK Sophath

Déclaration de PSN France

Depuis  le 15/07/2014, nos  députés de CNRP ont eu l’intention d’occuper la place de la liberté à Phnom Penh afin de manifester pacifiquement pour la démocratie au Cambodge. Ils ont été arrêté et retenu, contre leur volonté, par l’autorité de Hun Sen.

Nous, représentants du parti de Sang Kruos Cheat de France (PSN), demandons à tous les hommes et femmes, dans le monde, épris de liberté, de paix et de justice de condamner cet acte injustifié et abusif  perpétré par l’autorité de Hun Sen et nous exigeons la libération immédiate et sans condition :

Mme Mu Sochua, députée de Battambang

M. Ho Van, député de Phnom Penh

M. Men Sothavarin, député de Kampong Thom

M. Keo Phirum, député de Kratié

M. Real Khemarin, député de Svay Rieng

Nous demandons également à tous les membres de l’ONU, et en particulier les signataires de la conférence de paix du Cambodge en 1991, de faire pression sur l’autorité de Hun Sen pour qu’il applique ses engagements sur les accords de paix de Paris. C’est la seule condition pour que le Cambodge connaisse la démocratie, le développement et la prospérité.

Sok Sophath
Président de PSN France